Comment gérer le déconfinement sur le plan alimentaire ?

29 mai 2020
Vos boissons chaudes sublimées par une eau filtrée
12 mai 2020
deconfinement

Déconfinement : gérer la reprise sur le plan alimentaire

Le déconfinement se gère aussi par l’alimentation. La sédentarité, le stress induit par la pluralité des tâches (maison, enfants, télétravail) et la baisse de l’exposition aux rayons du soleil ont éprouvé les organismes pendant environ deux mois. Résultat : des perturbations de la sécrétion des neurotransmetteurs cérébraux et de certaines hormones, entamant l’équilibre psychique qui, à son tour, déclenche des comportements alimentaires nocifs.

Les Français ont pris 2,5 kg depuis le début du confinement

L’idée d’un régime alimentaire de transition, pendant les deux premières semaines de déconfinement, a été posée sur la table par le docteur Laurent Chevallier, médecin nutritionniste à Montpellier, attaché en CHU et chroniqueur santé. Il faut dire que les organismes ont été éprouvés sur deux plans : 

  • Le stress aigu, stimulé quasi-quotidiennement par les annonces des bilans de la pandémie, des découvertes scientifiques, des nouveaux clusters, etc. Ce stress s’accompagne d’une montée d’adrénaline, avec pour conséquence, l’accélération du rythme cardiaque et respiratoire et éventuellement une perte temporaire d’appétit. L’organisme refonctionne normalement à la fin du stimulus qui a causé ce stress de courte durée ;
  • Le stress chronique, induit par le bouleversement soudain de nos habitudes de vie et compliqué par la carence d’exposition au soleil, qui produit des symptômes comparables à ceux de la dépression. C’est ce stress qui peut éventuellement conduire à des comportements alimentaires compulsifs.

Pour beaucoup, la nourriture devient alors un refuge. D’ailleurs, selon une étude réalisée par l’Ifop et relayée par Le Parisien, les Français ont pris 2,5 kg depuis la mise en place du confinement, le 17 mars. Un constat que l’étude explique par la baisse de l’activité physique et la “disponibilité du réfrigérateur et des placards tout au long de la journée”.

omega 3

Plus (+) d’oméga-3, moins de sucre

Le régime de transition doit viser avant tout à retrouver un équilibre alimentaire, en palliant les carences et en baissant les excès. On commencera donc par augmenter les apports en Oméga 3 pour l’équilibre psychique. On trouve ces acides gras essentiels dans les poissons, notamment le hareng, la sardine, le thon, le saumon, le maquereau, le rouget et le flétan.

Vous pouvez vous faire plaisir avec une pizza maison composée de deux poissons différents, ou encore parsemer vos salades de petites sardines coupées en tranche. Pour vos apéros, offrez-vous des blinis de saumon fumé avec un zeste de citron et quelques graines d’anis. Aidez-vous également des huiles de colza, d’olive et de lin pour rééquilibrer votre rapport Oméga 3 et Oméga 6. Les noix, les amandes, les noix de cajou, les pistaches, les noisettes au petit-déjeuner, le brocoli, les épinards, la laitue pendant les repas et des fèves de soja en salade vous aideront également dans ce sens.

En parallèle, vous allez devoir réduire vos apports en sucre en misant sur des substituts plus sains comme la cannelle, la vanille ou encore la cardamome. Vous pouvez prendre du sucré sous forme de fruits et de compotes.

jus

Les jus du déconfinement

Les cafés et les bars sont fermés, et les beaux jours sont là. On va donc oublier le fameux verre en terrasse pour fêter le soleil. Et si vous passiez de l’autre côté du comptoir ? 

Zesté et frais, le jus de citron avec un soupçon de miel est un antioxydant qui redonnera à votre peau ce coup d’éclat qu’elle mérite. Le citron est une excellente source de vitamine C qui combat les radicaux libres, responsables des rides, de la peau terne et du teint brouillé. Le miel est quant à lui un exfoliant naturel. Prenez un verre, pressez un citron entier, ajoutez de l’eau filtrée par votre centrale Fontaigue®, des herbes comme la menthe ou le basilic, une cuillère à café de miel pour le goût et dégustez !

Préparez-vous également un bon jus vert. Les antioxydants du céleri, la teneur élevée en fibres des pommes vertes et toutes les bonnes choses des épinards font du jus vert LA boisson du déconfinement. Lavez 4 pommes vertes, 300 g de branches de céleri et 500 g d’épinards. Passez les ingrédients à la centrifugeuse et servez immédiatement.

 

Pour conclure, nous ne vous proposons une petite checklist des gestes barrières à observer impérativement pendant cette période de déconfinement : 

  • Se laver très régulièrement les mains avec du savon ;
  • Tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable ;
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter dans une poubelle ;
  • Eviter de serrer la main et les embrassades ;
  • Respecter une distance de sécurité d’au moins un mètre.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Les cookies généré par ces services sont nécessaire au bon fonctionnement du site. Ils ne peuvent pas être désactivés. Les données qu'ils contiennent n'ont aucun caractère personnel.

Les données stockées concernent le langage sélectionné sur le site, etc.
  • wordpress_
  • _icl_
  • wp-settings-

Refuser tous les services
Accepter tous les services
X