Restaurant Del Arte, Trélissac

L’eau du robinet : des polluants passés à la trappe !
6 janvier 2017

Franck Morieux est restaurateur franchisé du groupe Del Arte. Il gère actuellement une équipe de 14 personnes et réalise en moyenne 250 couverts par jour.

“Lorsque j’ai repris l’affaire en 2012, j’ai rencontré de nombreux soucis liés à l’eau, au sein du restaurant. Elle est en effet très calcaire dans la région, laissant de grosses traces sur nos verres, nos couverts, mais également sur les résistances des machines et des bacs. Malgré notre adoucisseur, il y avait des morceaux de calcaire dans les cuissons des pâtes et des clients nous ont interpellé concernant le goût de l’eau”.

Franck a alors suivi les conseils d’un de ses clients et a acheté une Centrale 700 Fontaigue.

“Nous avons constaté le changement du jour au lendemain ! Les couverts et les verres sont désormais impeccables et nous n’avons plus de mauvais retour concernant le goût de l’eauMon équipe est désormais plus productive, nous gagnons en temps et en énergie. Par exemple, avant, nous réalisions un lavage des résistances toutes les semaines, et depuis l’installation de la centrale, nous ne les avons pas nettoyé depuis 3 ans.”

Le restaurateur a rentabilisé l’achat de la machine, dès la première année :

  • en économisant 50 % sur les produits de détartrage et de lessive (les frais sont passés de 2000 € par trimestre à 1000 €).
  • en supprimant les coûts liés à l’achat de filtres pour les différentes machines (250 € par filtre, environ 4 ou 5 pour un restaurant).

Les frais d’entretien du restaurant liés au traitement de l’eau sont désormais de 260 € par an.

“Cela m’a donné envie d’installer une centrale chez moi, pour mon utilisation personnelle. Les multiples avantages concernent également les particuliers, souhaitant améliorer la qualité de leur eau, pour leur bien-être mais aussi pour l’aspect économique ! Certains de mes clients ont d’ailleurs franchi le cap !”

X