Le calcaire et la peau de bébé

3 conseils hydratation pour contrer le froid
9 février 2019
L’eau dure : ce coût caché qui attaque la rentabilité des campings
15 avril 2019

Le calcaire et la peau de bébé ne font pas bon ménage…

  • Ma fille a 13 mois, l’eau du bain est tellement calcaire que sa peau est agressée”.
  • Vous mettez quoi dans l’eau du bain si elle est trop calcaire et abime la peau de votre bébé ?”.
  • Notre eau est très calcaire, mon bébé de 10 jours a la peau très sèche et pèle au niveau des mains, des pieds et du ventre”…

La requête “bébé calcaire” retourne quelque 2,35 millions de résultats sur Google.fr… c’est dire si la préoccupation est forte chez les parents. On le sait, le calcaire n’est pas l’ami de la peau… à fortiori lorsque celle-ci n’a pas encore constitué l’ensemble de ses barrières naturelles comme c’est le cas chez le nourrisson.

#1 La peau de bébé cumule les points de fragilité

Sur le plan morphologique, la peau du bébé ne présente pas de grandes différences avec celle de l’adulte. Toutefois, sur le plan fonctionnel, la peau des nouveaux-nés est ponctuée de nombreux points de fragilité :

  • les couches de la peau sont plus fines (notamment chez les prématurés) et ne constituent pas une barrière efficace contre les différentes agressions ;
  • la perméabilité de la peau est exacerbée pendant les premiers mois de la vie de bébé ;
  • Le pH de la peau des nouveaux-nés est relativement neutre (à peine en dessous de 7), contrairement à celui de la peau de l’adulte qui est d’environ 5,5 ;
  • la peau est plus sèche car la fonction de régulation du sébum n’est pas encore suffisamment développée ;
  • la production de mélanine est faible, ce qui rend la peau du bébé très vulnérable aux UV.

Et comme l’eau est au coeur de la vie du bébé, dans son alimentation et sa toilette, sa dureté va l’impacter encore plus qu’elle n’impacte celle des autres membres de la famille. Irritable, perméable, fragile… un triptyque qui va, in fine, augmenter la sensibilité de la peau de bébé au calcaire et autres polluants de l’eau du robinet. Mais comment y remédier ?

#2 Les bons réflexes à adopter pour une peau protégée

Lorsqu’il s’agit de protéger la peau de bébé, aucun compromis n’est permis, comme dans tout ce qui se rapporte d’ailleurs à sa santé. Il appartient donc aux parents de prendre le taureau par les cornes et redoubler de vigilance pour prévenir les troubles cutanés qui peuvent résulter d’une protection insuffisante de la peau de l’enfant.

Si certaines mesures relèvent du simple bon sens, d’autres ne sont pas forcément évidentes et nécessitent un effort de documentation. Votre médecin de famille pourra éventuellement vous conseiller. Avant de vous attaquer au problème du calcaire, vous pouvez déjà prendre les précautions suivantes :

  • Utilisez des produits à pH inférieur à 7 ;
  • Ne mettez pas bébé au contact d’une eau trop chaude, cela agresserait son film hydrolipidique déjà fragile ;
  • Optez pour des bains courts avec une eau de 33 à 35° C ;
  • Préférez les produits d’hygiène sans conservateur :
  • La protection contre les UV est capitale. Elle passe par des vêtements clairs et couvrants, des casquettes ou chapeaux et des crèmes solaires adaptées.

Si l’on peut raisonnablement affirmer que l’eau calcaire n’est pas forcément la cause directe des troubles cutanés, il faut savoir qu’elle va les aggraver. Un bébé qui prend son bain dans une eau calcaire aura les cheveux secs et cassants, du fait de l’accumulation des cristaux de minéraux au niveau du cuir chevelu.

Il va également présenter une peau rougie et qui démange, avec parfois le développement d’érythèmes fessiers. D’un autre côté, une eau dure va également rendre les serviettes et peignoirs lavés à la machine rêches et irritants. L’étape du séchage risque donc de devenir une nouvelle étape éprouvante pour la peau de votre enfant. Il en est de même pour les couches lavables et les vêtements du nourrisson.

Pour en finir avec la sensation de tiraillement, les rougeurs et les démangeaisons après la douche, préserver la douceur du linge de maison et améliorer la qualité de vie de bébé, équipez-vous d’une centrale Fontaigue® et améliorez le quotidien de toute la famille !

X