“Sana aqua” : parce que l’eau guérit…

image
Cinq bonnes habitudes pour passer au vert
5 novembre 2019

« Sana aqua » : l’eau, ce miracle du quotidien

Froide, elle se veut revigorante. Chaude, elle déploie ses propriétés relaxantes. Quintessence de la vie, trésor intemporel de Dame Nature, l’eau est assurément le principal vecteur du mieux-être, de la qualité de vie et de la bonne santé. Son impact est décisif pour une raison simple : rien n’est plus consommé que l’eau potable. Par construction, tout compromis sur sa qualité implique un contretemps physiologique quotidien. Mais au-delà de celle que l’on boit, l’eau est jouvence, l’eau est équilibre. L’eau est régénération, mais elle est aussi stimulation. Pour le billet d’humeur de la rentrée, et comme un poisson dans l’eau, Fontaigue® vous invite à plonger tête la première dans l’océan des bienfaits de la source de la vie.

 

La douche froide… ce miracle insoupçonné

La nature humaine penche logiquement vers le confortable, le douillet, l’habituel. C’est pourquoi l’écrasante majorité des Français prennent des douches tièdes. Pour maîtriser le bilan carbone de leur foyer et rationaliser leurs dépenses hydriques, les Français agissent volontiers sur deux variables : la fréquence et la durée de la douche. Vient ensuite la question de la température. Car si la douche est d’abord un moment d’hygiène, elle joue également un rôle sur le bien-être physique et mental. Depuis l’émergence du concept de développement personnel, les douches froides, au sens littéral, ont gagné en médiatisation. C’est d’ailleurs ce qui a poussé le docteur Michel Cymès a démystifié la chose. Frileux à l’idée de prendre une douche froide ? Nous allons arranger ça.

#1 L’allié numéro 1 des actifs stressés

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la douche froide est le meilleur réflexe à adopter pour trouver les bras de Morphée et aspirer à un sommeil paisible et réparateur. “Prendre un bain chaud va (vous) assommer […], sauf que vous faîtes monter la température de votre organisme et votre cerveau ne peut pas s’endormir”, a expliqué le médecin préféré des Français sur le plateau de Bourdin Direct. La douche froide en début de soirée, juste avant le dîner, va baisser votre température corporelle, une condition sine qua non pour glisser sous la couette dans les meilleures dispositions. “Cette fraîcheur libérera des endorphines (hormones du bien-être) et chassera l’anxiété et le stress qui parasitent le sommeil”.

#2 Effet anti-âge et perte de poids

Selon une méta-analyse des recherches existantes sur l’immersion dans l’eau froide publiée par le British Journal of Sports Medicine, l’eau froide a un léger impact sur la perte de poids. Et parce que les petits ruisseaux font les grandes rivières, votre quête du poids santé ne saurait se passer d’une aide supplémentaire… surtout si elle est aussi écologique et bon marché que l’eau froide. Pour maintenir une température stable, votre corps brûle des calories dans le cadre de la thermorégulation pendant la douche froide. Alors bien sûr, cela ne vaut pas votre séance de footing, mais c’est déjà ça de pris.

#3 La douche froide : un bouclier immunitaire

Une étude de la revue PLOS One a révélé que les personnes prenant des douches froides étaient 29% moins susceptibles de s’absenter de leur travail ou de leurs études pour cause de maladie. L’hydrothérapie froide augmenterait la production de certains lymphocytes T (CD8 et NK), qui jouent un rôle majeur dans la lutte contre les agresseurs extérieurs comme les virus et les bactéries.

#4 La bonne humeur en prime !

Saviez-vous que notre peau contenait bien plus de récepteurs sensibles au froid qu’à la chaleur ? Selon Nikolaï Shevchuck, médecin et chercheur en neurosciences, une douche à 20°C entraînerait un afflux électrique intéressant au niveau cérébral, avec un effet antidépresseur significatif. Dans le même sens, un article de la revue Medical Hypotheses suggère que les douches froides activent le système nerveux sympathique et augmentent la disponibilité des neurotransmetteurs comme la noradrénaline et les endorphines, améliorant ainsi votre humeur. Exit donc le coup de blues hivernal !

#5 Froide est l’eau… belle est la peau !

La fameuse douche écossaise améliore la circulation sanguine et rend votre peau plus tonique. Le meilleur combo reste la douche froide et le gel douche effet glaçon pour un corps au top de la fermeté ! L’eau froide est également une bénédiction pour votre chevelure. Si l’eau très chaude abîme les cheveux, l’eau froide est bénéfique pour leur structure, puisqu’elle resserre les écailles pour une chevelure moins terne et moins pelucheuse. D’ailleurs, certaines lotions capillaires lissantes vendues dans le commerce reproduisent le procédé naturel par lequel l’eau froide referme les écaille des cheveux.

Pour décupler ces bienfaits et en faire profiter toute la famille (y compris votre petit bout de chou), offrez à vos peau et vos cheveux une eau purifiée par les centrales Fontaigue®

La méthode de l’abbé Kneipp : pieds nus dans les champs humides

L’abbé Kneipp, pionnier de la médecine naturelle, a été l’un des premiers à miser sur les cures à l’eau froide. Dans la chapelle Kneipp, on sensibilisait les croyants à marcher pieds nus dans les champs humides. La punchline du sieur Kneipp a fait son petit effet : “de l’eau, des plantes et… la foi”. Il se fait son propre cobaye, ce qui a le don de convaincre les plus sceptiques. “L’eau contient la guérison. C’est la solution la plus simple, la moins chère et (si elle est utilisée correctement) la plus sûre”.
Kneipp n’a pas toujours reçu la grâce de Dieu. Jeune homme, il a développé une tuberculose, incurable à l’époque. Le prêtre aurait guéri à la faveur d’immersions répétées dans une eau à 5°C. Attention : le moindre symptôme de tuberculose doit vous faire courir à l’hôpital… est-il besoin de le préciser. L’abbé a peut-être “exagéré” pour encourager sa communauté à oser l’hydrothérapie froide dans le Danube. La méthode Kneipp est d’ailleurs toujours d’actualité, notamment chez nos voisins suisses.

L’eau de source, ou l’expérience sociale du mieux-être

Les effets bénéfiques des traitements thermaux sont bien connus depuis l’Antiquité, lorsque les Hommes ont découvert l’importance de l’eau que l’on boit, mais aussi de celle que l’on ne boit pas. S’ensuivra alors une concentration des civilisations autour des mers, des fleuves et des rivières. L’eau a même été considérée comme un élément magique. Les Egyptiens et les Israélites plongeaient dans les eaux du Nil et du Jourdain, et les Hindous dans le Gange pour soigner les âmes, les corps et le coeurs. Avec les Romains, les thermes devinrent une expérience sociale. Dans un premier temps, les thermes (Balnéa, en Romain) privés et publics ont été construits à Rome avant de conquérir tout le Vieux Continent. Les Balnéa ont également été construits dans des maisons privées, souvent avec des zones spéciales dédiées au sauna ou au massage. Le début de la civilisation cartésienne…

Aujourd’hui désigné sous l’appellation quelque peu barbare de “crénothérapie” (et si on désignait l’eau sous son appellation chimique de monoxyde de dihydrogène, pendant qu’on y est ?), le thermalisme désigne l’utilisation thérapeutique de l’eau de source. Chaque station affiche ses propres indications thérapeutiques, basées sur les propriétés médicinales de ses eaux. Les stations soignent aujourd’hui 12 maladies répertoriées. En France, ils sont plus de 600 000 à en bénéficier chaque année. Après une pause de plusieurs décennies, la recherche scientifique est aujourd’hui très active dans le domaine. La science valide en tout cas le service médical rendu (SMR) de la crénothérapie sur de nombreuses indications : surpoids, arthrose du genou, troubles anxieux généralisés (l’eau de source fait même mieux que la molécule pharmaceutique de référence, la paroxétine), les tendinopathies de la coiffe des rotateurs de l’épaule, l’insuffisance veineuse, etc. Plus d’infos sur ce dossier complet de Passeportsante.net.

Fontaigue® : l’eau du robinet à son meilleur

L’eau, c’est magique. Comme les Pharaons, les Israélites et les Hindous, réajustez votre perception de l’eau : ce n’est pas une simple boisson qui étanche la soif. C’est votre bouclier immunitaire, votre boisson énergisante, le stimulant de votre circulation sanguine, le meilleur ami de l’articulation du genou, l’allié beauté de vos cheveux et le compagnon de votre sommeil… et pour en décupler les bienfaits, Fontaigue® vous promet une eau purifiée à travers différents médias filtrants, selon le concept de la filtration sélective. A la vôtre !

X